La lettre aux députés

Monsieur Le Député,

Je m’appelle Hervé TISSIER et réside à TREGLONOU, 29870. Je tiens à vous faire part de mon désarroi face au    manque d’implication de la part de tous les candidats 2012 à l’élection Présidentielle sur la santé.

En effet, depuis le début de la campagne, aucun des candidats ne nous a éclairés quant à leurs visions,   leurs projets, en bref quels engagements et moyens comptent-ils mettre en œuvre au bénéfice de la recherche sur le CANCER (1ère cause de mortalité en France), le SIDA, ou les maladies    dégénératives, comme la maladie d’Alzheimer par exemple. De même, quelles dispositions appliqueront-ils, pour faciliter le dépistage, l’accès aux soins, l’accompagnement des familles dans cette    terrible épreuve qu’est la maladie d’un proche comme, un enfant, un conjoint, un frère ou une sœur, un père ou une mère…

 J’en parle d’autant plus facilement car, en 2008, Mon Frère, âgé de 47 ans, est décédé d’un cancer du pancréas et duodénum. En 2009, Ma Sœur est décédée d’un cancer des poumons. Elle avait 43 ans. La même année mon Oncle est quant à lui mort d‘un cancer du foie. En 2010, Mon Père, soigné depuis peu d’un cancer de la prostate, est décédé des suites d’un Staphylocoque    Doré contracté lors d’une hospitalisation sans rapport avec son cancer.

C’est pour toutes ces raisons mais aussi pour tous les malades et leurs familles, que j’ai décidé à mon    humble niveau et sans aucune prétention, de me battre pour cette cause. J’ai mis en ligne un blog, avec des articles, une pétition, une lettre ouverte, une vidéo adressée aux candidats et dédiés    « aux malades » il y a même mon propre témoignage pourtant personnel. Mais, si cela peut permettre de dénoncer le silence, je veux bien le rendre public. D’ailleurs, en toute modestie, je suis    heureux (façon de parler vu le sujet évoqué) de voir, qu’assez rapidement mon site remporte une certaine audience. C’est dire si le problème est important et d’actualité.

Mais tout de même, reconnaissez Monsieur le Député, qu’il y a de quoi être désemparé face à ce silence    totalement désarmant, pour toutes les personnes en souffrance physique mais aussi morale. Nos malades, comme j’ai coutume de le dire, pour certains iront voter pour un candidat, puis s’en iront    mourir chez eux ou à l’hôpital sans qu’aucun d'eux ne se soit réellement adressé à eux. Cela me glace le sang !

Dans mon engagement, j’ai eu la chance je dis bien la chance, de faire la connaissance d’Aline DUCHEMIN, une femme de 41 ans, infirmière (pour l’ironie de l’histoire !) et maman de 4 enfants, atteinte d’un cancer du sein métastasé.

A l’occasion de sa dernière grossesse, elle prend un congé parental, reprend le travail et tombe malade.    C’est là que tout se complique. La Sécurité Sociale pour laquelle elle cotise depuis plus de 20 ans, décide en vertu de l’article R 313-3, de lui suspendre tout simplement ses indemnités    journalières au bout de 6 mois. Je précise que l’on ne parle pas d’un manque d’heures effectuées mais d’un nombre d’heures conséquent juste mal réparti. A ce jour, Aline mène une action en    justice contre la Sécurité Sociale pour que les choses évoluent et dans le bon sens. Elle le fait au nom de tous les malades qui pendant qu’ils se battent contre un terrible fléau, se retrouvent    confrontés à la précarité. Ceci est juste intolérable et fait preuve d’une terrible injustice ! Aline à bien essayé d’alerter les    politiques, les médiats (le progrès à même publié son calvaire) un groupe sur « facebook » s’est constitué et comporte à ce jour plus de 1660 membres, une pétition signée par bientôt    1700 personnes. Mais comme moi elle se heurte au mutisme le plus complet de la part des politiques qu’elle tente d’alerter sur cette aberration, qui fait énormément de dégâts. Une lueur d’espoir    tout de même puisque Monsieur Yves NICOLIN député Loire (5ème circonscription, Aline est Roannaise) souhaite pouvoir légiférer sur cet article. Alors je me suis autorisé à vous relater ceci en me    disant que vous partagez peut-être la même indignation que nous et, si 2 députés s’emparent réellement de ce dossier, alors peut-être, que les choses bougeront plus rapidement !

Cette lettre sera publiée sur mon blog, non pas pour essayer de vous mettre la « pression » cela n’est    pas  ma façon de faire, mais tout simplement au nom des malades que j’essaye de soutenir et, afin qu’ils puissent suivre l’évolution des actions que nous menons tous ensemble.

Pour finir Monsieur le Député, je serai ravi que vous preniez un peu de votre temps, pour venir sur mon blog afin de prendre connaissance de notre cause et surtout de regarder attentivement les sujets qui parlent d’Aline et dont l’urgence d’une intervention est plus que d’actualité.

Je vous prie de croire, Monsieur le député, à mon plus profond respect.

Hervé TISSIER.

http://stop-au-cancer.over-blog.com/article-aline-duchemin-la-mobilisation-encore-et-toujours-103917783.html

      


    Les élections Législatives, arrivent à grand pas, c'est le moment pour multiplier les courriers à nos députés respectifs, pour espérer être entendu. Si chacun d'entre nous envoie une lettre à son    député, alors l'appel d'Aline et des malades qu'elle représente sera forcément entendu et débattu. Si vous avez un peu de temps à consacrer à cette injustice, écrivez à votre député. Venez nous    rejoindre sur facebook dans le groupe qui s'est constitué autour d'elle et qui compte déjà plus de 1 650 membres. Mais il en faut plus ! Aline a besoin de nous, On est là !
Signez la pétition Nous soutenons le combat d'Aline Duchemin plus de 1 700 signatures. Mais il en faut plus !

Commentaires (1)

1. Léonard 23/05/2012

C'est honteux.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site