Les réponses obtenues

Nous avons obtenu des réponses à certains de nos courriers. Elles sont publiées ici. Les réponses les plus récentes sont en haut de page. Vous retrouvez également l'ensemble des billets dans l'onglet "Blog".

Aurélie Filipetti, ministre de la culture

filipetti.jpgMadame, J'ai lu avec la plus grande attention votre courriel me faisant part de la situation de Mme A. J'ai été très sensibilisée par les difficultés financières rencontrées par cette malade atteinte d'un cancer. Une réflexion sur la prise en charge des affections longue durée -ALD- pourrait être engagée avec les partenaires sociaux. Je ne manquerai pas de me faire l'écho de votre dossier auprès de Mme Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, et vous ferai part de la réponse qui me sera faite.
Veuillez agréer, Madame, l'expression de mes salutations distinguées.

Aurélie FILIPPETTI

Laurent Grandguillaume, candidat PS en Côte d'Or, s'engage

laurent.jpgChristine, j’ai bien reçu ta lettre dont j’ai pris connaissance avec la plus grande attention. Cette situation douloureuse appelle deux réponses possibles pour parvenir à apporter des solutions concrètes.

La première solution concerne le mode de calcul du droit aux indemnités journalières et notamment la durée de cotisations et la période de référence. Il est possible de faire évoluer la législation sur la période de référence pour redonner la capacité de bénéficier des indemnités journalières. Aussi, il sera nécessaire de convaincre le maximum de parlementaires pour prendre les dispositions utiles. Je ne manquerai pas d'être à vos côtés dans cette perspective.

Le seconde solution s'inscrirait dans le cadre de la solidarité nationale en intégrant dans ce cas la notion de ressources, en prenant en compte les périodes de congé parental pour redonner des droits aux indemnités journalières avec un financement solidaire. A un moment l'indemnisation s'arrêterait et il faudrait proposer de basculer sur des éléments de revenu minimum. On s'inscrirait alors dans la logique du revenu d'existence sous conditions de ressources dans le cadre de la solidarité nationale.

Je suis à ta disposition pour vous rencontrer et échanger sur cette problématique et sur les solutions envisageables. Je souhaite que, par l'action collective, nous puissions résoudre ensemble cette injustice.

Bien à toi. Laurent

Eric Comparot, candidat Front de Gauche en Cote d'Or, soutient A.

eric.jpgAvant toute chose, je tiens à saluer toutes les personnes qui soutiennent A. dans son combat contre la maladie et les absurdités d’un système de moins en moins humain qui pousse à l’individualisme plutôt qu’à l’entraide. Ces « Fourmis » réveillent les consciences endormies sur l’arrière cour  de notre société qui exclut les plus faibles.

Le Front de gauche que je représente pour ces législatives dans le nord de la Côte d’Or place « l’humain d’abord ». C’est pour cela que je milite, comme l’ensemble des candidats du Front de Gauche pour la défense de nos services de soin et surtout pour mettre un terme à cette idée que la santé est un bien marchand.

Nous portons des propositions fortes dans ce sens dont le remboursement intégral des dépenses de santé couverte par la Sécurité Sociale. Permettez moi donc par ma modeste contribution de porter la situation d’Aline autour de moi pour montrer combien il est temps d’arrêter cette hémorragie de notre système de santé voulu par ceux qui n’y voient qu’un moyen de s’enrichir sur le dos de ceux qui souffrent.

Je vous transmets mon soutien dans cette lutte contre la maladie dont personne n’est à l’abri et y vois aussi plein d’espoir en termes de solidarité, d’humanité. Mes pensées vont tout droit à Aline, en espérant des améliorations de sa situation au plus vite.  

Eric COMPAROT
Candidat Front de Gauche
Aux législatives sur la 4ème circonscription. de Cote d'Or

Monique IBORRA Députée sortante Candidate en Haute-Garonne

iborra.jpgMadame, J'ai bien reçu votre mail par lequel vous me faites part de la situation de Madame A. et soyez assurée que j'en ai pris connaissance avec attention.

François HOLLANDE, Président de la République, s'est engagé dans son projet à mettre en place un plan cancer. Ce plan s’articulera selon trois exigences : La prévention d’abord, doit être érigée au rang de priorité avec un soutien accru à la recherche et un combat sans relâche contre le tabagisme : cela implique une contribution financière importante des industriels du tabac, qui ont réalisé d'importants bénéfices. L’individualisation des traitements ensuite, doit se généraliser avec le développement d’une approche personnalisée des malades. L’appui aux malades enfin, suppose des actions résolues car ils rencontrent trop souvent des problèmes financiers et des difficultés d’accès aux crédits et aux assurances, alors qu’ils luttent déjà pour leur survie. "Engager une nouvelle étape dans la lutte contre le fléau du cancer est un devoir de santé publique, une exigence humaine, la réponse à une attente de solidarité".

Je tenais à vous faire part de ces éléments et vous assure de l'intérêt particulier que je porterai à ce sujet, si les électrices et les électeurs me font confiance les 10 et 17 juin prochain. Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes sincères salutations. --

Monique IBORRA Députée sortante Candidate aux législatives sur la 6ème circonscription

Kader Atteyé, candidat EELV en Saone-et-Loire

kader.jpgComme je l'ai déjà publié et annoncé plusieurs fois, puisque j'ai l'immense chance d'être candidat aux législatives, mon soutien et ma première pensée vont naturellement vers A.

Ensuite vous dire que mon combat dans la sphère politique reste l'injustice envers les plus faibles c'est dans cette condition que je signe et soutiens l'appel d'A. Je lui souhaite beaucoup de courage, de la patience et de l'espérance, car les candidats du peuple gagneront ces échéances pour changer les choses.

Kader ATTEYE Candidat EELV 5è circonscription du 71.

Pierre-Jean Duvivier, candidat des Français à l'étranger, se mobilise

duvivier.jpgCandidat aux élections législatives pour la 6éme circonscription des Français de l'étranger (Suisse), je viens juste de déposer un article sur Agoravox - un site bien suivi - qui reprend le témoignage poignant de Mme D. Je publierai et j'en parlerai autant que je le peux. Ce thème me touche particulièrement ayant eu des personnes très proches touchées par le Cancer et ayant pu constater par moi-même la difficulté à lutter contre la maladie. L'Administration oublie que sa SEULE raison d'être est de servir les citoyens. En particulier ceux qui l'ont si bien "servis" pendant des années et qui ont maintenant besoin qu'elle joue le rôle pour lequel nos impôts existent : aider, accompagner. En se réfugiant derrière une aberration légale et en ne faisant rien pour y remédier, les cadres de l'institution en question font preuve de la plus parfaite lâcheté. J'espère que la mobilisation autour de cette injustice portera ses fruits et que Madame D. pourra consacrer son énergie à lutter contre la maladie qui la frappe et pas contre une administration imbécile et inhumaine.

Aberzak Boulariah, candidat Législatives Europe du nord relaie l'appel

abe.jpgSachez que nous sommes derriere vous et que votre groupe de soutien s'agrandit de jour en jour, En tant que candidat aux legislatives d'Europe du nord, je vais relayer votre histoire afin que les francais de l'etranger et les autres candidats puissent aussi vous soutenir.  

Amicalement  

Aberzak Boulariah

Cécilia Durieu, candidate UMP 4ème circonscription de l'Isère, s'engage

durieu.pngL'administration ne doit pas être inhumaine. Certes, elle doit être régie par des règles. Mais chaque règle doit laisser un espace pour l'humanisation. Il y a si souvent aujourd'hui trop... de règles et pas assez d'humanisation. ... Un nouvel équilibre est donc à trouver lorsqu'il y a d'abord une terrible tragédie humaine comme vous l'évoquez en l'espèce. Cette dimension humaine guide mon engagement car il n'y a pas de plus belle valeur que celle d'humaniser une décision. Ce devrait être d'ailleurs une évidence car c'est la raison d'être de notre vie en collectivité que de chercher à tendre vers cette solidarité concrète qui accompagne les plus dures difficultés.

Vous pouvez donc compter sur tout mon soutien dans votre action et je vous prie de bien vouloir transmettre à A. toutes mes assurances de profonde solidarité.

Je vous félicite pour votre engagement et j'espère que votre belle cause sera entendue le plus rapidement possible.

Bien à vous, Cécilia Durieu

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site